Évangile de Jésus-Christ, Mardi 20 Octobre 2020-& Livre du Ciel ♥ JÉSUS @ Luisa * L’Amour de Dieu pour l’homme. Dans la création de l’homme, la Divinité de Dieu a tout centralisé en lui.


ÉVANGILE

«Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller» (Lc 12,35-38)

Alléluia. Alléluia. Restez éveillés et priez en tout temps:Ainsi vous pourrez tenir debout devant le Fils de l’homme. Alléluia.(cf. Lc 21, 36)



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc(Lc 12,35-38)

lampe allumée

En ce temps-là, 
Jésus disait à ses disciples : 
     
« Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. 

Soyez comme des gens qui attendent leur maître 
à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera à la porte. 
     
Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée, 
trouvera en train de veiller. 
 
Amen, Je vous le dis : 
c’est lui qui, la ceinture autour des reins, 
les fera prendre place à table 
et passera pour les servir. 
    
S’il revient vers minuit ou vers trois heures du matin 
et qu’il les trouve ainsi, 
heureux sont-ils ! » 

           
 Acclamons la Parole de Dieu. 
https://www.aelf.org/bible



Le Livre du Ciel Tome 23 -13 janvier 1928 Luisa Piccarreta

L’Amour de Dieu pour l’homme.Dans la création de l’homme,

la Divinité de Dieu a tout centralisé en lui.

cadeau 1

Ma fille,  
en créant toute la Création avec tant d’ordre et d’harmonie, Nous avons donné de Nous-mêmes sans avoir à en recevoir quoi que ce soit.  
 
Par contre, en créant l’homme et en lui donnant de Nous-mêmes, Nous lui avons donné la capacité de Nous rendre nos dons comme les siens propres,  
 
De telle sorte que nous devions toujours donner. 
Si bien que cela devait constituer une sorte de compétition entre lui et nous:  
Nous donnons et il reçoit. Il Nous donne et Nous lui donnons en surabondance.  
 
Cette compétition entre le Créateur et la créature pour donner et recevoir marquait le début de célébrations, de jeux, de joies et d’une conversation entre le Créateur et la créature. 
 
Ainsi, en voyant la petitesse de la créature célébrer avec notre suprême Majesté, jouer, se réjouir, converser avec nous, Nous ressentions une telle joie, une telle intensité d’Amour pour avoir créé l’homme, que tout le reste du créé nous paraissait peu de chose en comparaison de la création de l’homme.  
 
Toutes les choses créées Nous paraissaient belles et dignes de nos Œuvres,  
et notre Amour se déversait en elles. 
C’est parce qu’elles devaient servir à combler l’homme de dons. 
Et Nous attendions de lui un échange d’amour pour toutes les choses créées. 

 
Toute notre joie et notre gloire étaient centralisées dans l’homme.  
Et en le créant, Nous avons mis entre lui et Nous  
-une harmonie d’Intelligence, une harmonie de Lumière,  
-une harmonie de Paroles, une harmonie d’Œuvres et de Pas,  
-et dans le cœur une harmonie d’Amour  
comme autant de lignes électriques d’harmonies  
par lesquelles Nous descendions en lui, et lui s’élevait jusqu’à Nous.  
 
C’est pourquoi Nous avons pris tant de plaisir à créer l’homme.  
 
La souffrance qu’il nous a causée en se retirant de notre Volonté était si grande, parce qu’il brisait ces harmonies 
Il changeait notre fête en souffrance pour Nous et pour lui. 
Il détruisait nos plus grands desseins. Il déformait notre image que Nous avions créée en lui.  
 
Car notre Divine Volonté possédait la vertu de maintenir nos Œuvres belles avec toutes les harmonies voulues par Nous.  
Sans elles, l’homme est la créature la plus vile et la plus dégradable de toute la Création. 



GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta-2020 | Tagué ,

La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté – Luisa Piccarreta Jour 20-La Vierge était comme un ciel parsemé d’étoiles. Le Soleil du Verbe Éternel rayonnait d’une Lumière inaccessible au milieu de cet auguste Ciel, caché dans la petite Humanité de Jésus..(Mardi 20 Octobre 2020)


marie-enceinte

JOUR 20

J’avais ainsi en moi un ciel magnifique parsemé de brillantes étoiles scintillant de la joie, des béatitudes et des harmonies de la divine beauté.   
Le Soleil du Verbe Éternel rayonnait d’une Lumière inaccessible au milieu de cet auguste Ciel, caché dans la petite Humanité de Jésus.  

Et comme cette petite Humanité ne pouvait contenir tant de Lumière,  
-celle-ci débordait à l’extérieur, investissant le Ciel et la terre et atteignant tous les cœurs.   
 
Par ses rayons ardents, Elle interpellait toutes les créatures en leur disant :  
« Mes enfants, ouvrez-moi, donnez-moi une place dans vos cœurs.   
Je suis descendue du Ciel sur la terre pour former ma Vie en chacun de vous.   
Ma Mère est le centre où Je réside et mes enfants se placeront tout autour.  
En chacun d’eux, Je veux établir ma vie et ma demeure. »  

Et cette Lumière frappait et frappait, sans jamais cesser. 
La petite Humanité de Jésus gémissait et pleurait.  Ces gémissements et ces pleurs d’amour se mêlaient à cette Lumière et envoyaient des rayons d’amour dans tous les cœurs….  
 
Une nouvelle vie débuta pour ta Maman.  J’étais au courant de tout ce que mon Fils faisait.   
Je Le voyais dévoré par des mers de flammes d’Amour.   
 
Chacun des battements de son cœur, -chacune de ses respirations et de ses souffrances  
étaient des flammes d’Amour avec lesquels Il enveloppait toutes les créatures   
pour les faire Siennes à force d’Amour et de Souffrances

En fait, dès que la petite Humanité de Jésus fut conçue, Elle connut toutes les souffrances qu’Elle allait assumer durant toute sa Vie terrestre.   
 
Jésus enferma toutes les âmes en Lui. Car, étant Dieu, personne ne pouvait Lui échapper.   
Son Immensité divine enfermait toutes les créatures. Son Omniscience les rendait toutes présentes à lui.   
C’est ainsi que mon Jésus, mon Fils, ressentit tout le poids et le lourd fardeau des péchés de toutes les créatures. Et moi, ta Maman, je Le suivais en tout cela et je ressentais dans mon Cœur maternel ses Souffrances.   
 
De plus, je prenais connaissance de toutes les âmes que 
– en tant que Mère et aux côtés de Jésus-, 
j’allais générer à la grâce, à la lumière et à la vie nouvelle  
que mon cher Fils venait apporter sur la terre….  

à l’Incarnation du Verbe en mon sein, La Divine Volonté me révéla ces secrets et Elle me fit comprendre la fécondité de ma maternité : je ne devenais pas uniquement la Mère de Jésus, -mais aussi la Maman de toutes les créatures.   
 
De plus, je compris que j’aurais à vivre cette maternité sous le double signe de la souffrance et de l’amour.  Ma fille, combien je t’ai aimée, et combien je t’aime encore !  


Comme je t’ai aimé et comme je t’aime! -J20 
texte plus long-J20


Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

1er Mystère Douloureux -L’Agonie de Jésus dans le jardin. Jésus prie au Jardin des Oliviers.(20 Octobre 2020)


7ème Heure de la Passion –de 23h à 24h

agonie jésus film passion

Luisa écrit : Mon doux Bien, je te regarde et je vois que tu continues à agoniser.  
Ton Sang s’écoule de tout ton Corps et, ne pouvant plus te tenir debout,  
Tu tombes dans la marre de ton Sang répandu.  
 
Ô mon Amour, mon cœur se brise à te voir si faible et exténué!  Ton adorable Visage et tes Mains créatrices reposent sur le sol et trempent dans ton propre Sang.  
 
Aux fleuves d’iniquités provenant des créatures, Tu opposes les fleuves de ton Sang précieux pour faire en sorte  
que toutes nos fautes soient noyées dans ce Sang et que chacun profite de ton Pardon.  

 

Tu vas voir tes chers disciples?  Mais quel n’est pas ta Souffrance de les trouver de nouveau endormis!  D’une Voix presqu’éteinte, Tu les interpelles:  
 
«Mes fils, ne dormez pas, l’heure est proche. 
Ne voyez-vous pas à quel état je suis réduit?  
De grâce, aidez-Moi, ne m’abandonnez pas en ces heures si terribles!»  

Jésus me dit:  
«Ô mon enfant,  
combien d’âmes me fuient et finissent par tomber dans l’éternelle ruine!  
Comment pourra se calmer ma Souffrance si une seule âme se perd.  
J’aime chaque âme, au même titre que J‘aime toutes les âmes ensemble!»  
 
«Ô âme, tu es ici?  
Tu as donc été spectatrice des Peines et des nombreuses Morts que J‘ai subies? Maintenant sache qu’en ces trois heures d’Agonie si terribles dans le Jardin,  
J‘ai renfermé en Moi la vie de toutes les créatures et  
-J‘ai souffert toutes leurs peines et leur propres morts, donnant à chacune ma Vie.  
 
Mes Agonies soutiendront la leur.  
Mes amertumes et ma Mort se changeront pour elles en douceur et en vie.  
 
Combien Me coûtent les âmes!  
Si seulement elles me rendaient quelque chose en retour!  
Tu as bien vu qu’alors que Je mourais, Je recommençais à respirer.  
C’étaient les morts des créatures que Je ressentais en Moi.»  


1er Mystère Douloureux-l’Agonie dans le Jardin – Passion H7


Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

Évangile de Jésus-Christ,Lundi 19 Octobre 2020-& Livre du Ciel ♥ JÉSUS @ Luisa * Les neuf Chœurs des enfants du Royaume du divin Fiat. Les Connaissances sur le Fiat de Dieu ont la vertu d’élever la créature jusqu’à son origine première.


S. Jean de Brébeuf et S. Isaac Jogues, prêtres, et leurs compagnons, martyrs S. Paul de la Croix, prêtre, mémoire facultative

ÉVANGILE

«Ce que tu auras accumulé, qui l’aura?» (Lc 12,13-21 )Alléluia. Alléluia.Heureux les pauvres de cœur,car le royaume des Cieux est à eux! Alléluia.(Mt 5, 3)


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc(Lc 12,13-21)

ARGENT OU DIEU

En ce temps-là, 
du milieu de la foule, quelqu’un demanda à Jésus : 
« Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage. » 
 

Jésus lui répondit : 
« Homme, qui donc m’a établi 
pour être votre juge ou l’arbitre de vos partages ? » 
 

Puis, s’adressant à tous : 
« Gardez-vous bien de toute avidité, 
car la vie de quelqu’un, même dans l’abondance, 
ne dépend pas de ce qu’il possède. » 

Et Il leur dit cette parabole : 
« Il y avait un homme riche, dont le domaine avait bien rapporté. 
Il se demandait : “Que vais-je faire ? 
Car je n’ai pas de place pour mettre ma récolte.” 
    
 Puis il se dit : 
“Voici ce que je vais faire : je vais démolir mes greniers, 
j’en construirai de plus grands et j’y mettrai tout mon blé et tous mes biens. 
 Alors je me dirai à moi-même : 
Te voilà donc avec de nombreux biens à ta disposition, 
pour de nombreuses années. 
Repose-toi, mange, bois, jouis de l’existence.” 
 
Mais Dieu lui dit : 
“Tu es fou : cette nuit même, on va te redemander ta vie. 
Et ce que tu auras accumulé, qui l’aura ?” 
Voilà ce qui arrive à celui qui amasse pour lui-même, 
au lieu d’être riche en vue de Dieu. » 

                                                                                   Acclamons la Parole de Dieu.
https://www.aelf.org/bible



Le Livre du Ciel Tome 23 -28 février 1928 Luisa Piccarreta

Les neuf Chœurs des enfants du Royaume du divin Fiat.

Les Connaissances sur le Fiat de Dieu ont la vertu d’élever

la créature jusqu’à son origine première.

JÉSUS RÉSSURECTION

Ma fille,  tout comme J’ai une hiérarchie d’Anges avec neuf chœurs distincts,  
J’aurai également la hiérarchie des enfants du divin Fiat.  
 
Elle aura neuf Chœurs et ils seront distincts les uns des autres par la variété des Beautés qu’ils auront acquises par les Connaissances de mon Fiat, les uns plus et les autres moins.  
 
Ainsi, chaque Connaissance additionnelle de ma Divine Volonté est  
-une création nouvelle qu’Elle forme dans les créatures,  
-une création nouvelle de Bonheur et de Beauté inaccessible. 

Car c’est une Vie divine qui coule en elle et qui apporte  
-toutes les nuances de beautés de Celui qui les manifeste,  
-toutes les notes et tous les sons de joies et de bonheur de notre Être divin. 

 
Notre paternelle Bonté découvre sa Vie, sa Beauté et son Bonheur au point de créer sa Vie au sein des créatures.. Lorsque celles-ci  ne sont pas intéressées à la connaître, n’est-il pas juste qu’elles ne reçoivent en héritage ni la beauté ni les sons de nos joies ?  
 
Elles ne prendront que ce qu’elles ont connu. C’est pourquoi il y aura différents chœurs dans la hiérarchie du Royaume de ma Divine Volonté.  
 
Si tu savais quelle différence il y aura entre celles qui apportent mes Connaissances depuis la terre et celles qui les acquièrent au Ciel !  
 
Les premières les auront en propre comme en héritage 
La nature des Beautés divines se verra en elles et elles entendront les mêmes sons de joies et de bonheur que leur Créateur forme pour elles et leur fait entendre. 
 
Par contre, dans les secondes,  
-on ne verra pas en elles la nature des Beautés divines et  
-elles ne les auront pas en propre comme en héritage. 
 

Elles les recevront comme un effet de la communication des autres,  
un peu comme la terre reçoit les effets du soleil . 
Mais la terre ne possède pas la nature du soleil. 

 
Par conséquent,  
les âmes qui posséderont toutes les Connaissances formeront le chœur le plus élevé et les autres chœurs seront formés en fonction de ce que savent les créatures.  
Mais toutes celles qui auront acquis ces Connaissances, entièrement ou en partie, porteront le noble titre d’enfants de mon Royaume 
 
Parce que ces Connaissances sur mon Fiat,  
-pour qui a le bonheur de Les connaître afin d’en faire sa propre Vie,  
ont la vertu  
-d’ennoblir les créatures, de faire couler en elles les fluides vitaux de la Vie divine, 
-de les élever jusqu’à leur origine première. 
 
Elles sont comme le pinceau du «Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance » qui peint l’image du Créateur dans la créature. …. 


GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta-2020 | Tagué

5ème Mystère de la Lumière – l’Institution de la sainte Eucharistie.Quand Jésus a institué l’Eucharistie, Il a voulu se recevoir Lui- même sous la forme sacramentelle.LDC-15 -18 juin 1923. (Lundi 19 Octobre 2020)


jesus-eucharistie

C’est un miracle  incompréhensible à l’esprit  humain: -que  l’homme reçoive  l’Être suprême,  
-que l’Être infini soit enclos dans  un être fini et  
-que, cependant, Il reçoive là l’honneur qui Lui revient et y trouve  une demeure digne de Lui. 
Cela est un mystère si incompréhensible à l’esprit humain. Même  les apôtres, qui  pourtant ont  cru en l’incarnation et en d ‘autres mystères, devinrent mal à l’aise.  
Ils étaient portés à ne pas croire.  
Ils n’acquiescèrent qu’à la suite de mes nombreuses exhortations.

Lorsque la créature devait me recevoir, l’honneur, la dignité  et la demeure appropriée pour la Divinité devaient s’y trouver.  
 

Ma fille, quand  J’ai institué  ce grand Sacrement,  
ma Volonté éternelle,  en union avec ma Volonté humaine, a rendu présentes pour Moi  
toutes les Hosties  consacrées qui allaient  exister  jusqu’à  la fin des temps.  

Je Les ai toutes regardées et  consommées l’une après l’autre. J’ai  vu dans chacune ma Vie sacramentelle vibrante et désireuse  de se donner  aux créatures. 

 
Mon Humanité au nom de la famille humaine  tout entière, assuma  l’obligation  pour  tous de me recevoir et assuma  en Elle-même  une demeure pour  chaque  Hostie.   
Ma Divinitéqui  était inséparable de mon Humanité, a entouré chaque Hostie  sacramentelle d’Honneurs, de Louanges et de Bénédictions divines,  
de telle sorte que ma Majesté puisse être reçue dans les cœurs avec la Dignité voulue. 

Chaque Hostie sacramentelle m’a été confiée et devint  la Demeure de  mon  Humanité.   
Chacune  fut investie du cortège  des Honneurs dus à ma Divinité.   
Autrement, comment aurais-Je pu descendre dans la créature? 
 

Ce  fut  seulement en  Me  recevant Moi-même de  cette manière   
que  J‘ai sauvegardé ma Dignité  et les Honneurs qui me sont dus et  
que J‘ai aménagé  une Demeure digne de ma Personne.  
 

Cela m’a permis de tolérer les sacrilèges,  l’indifférence, l’irrévérence  et l’ingratitude des créatures. Si Je ne m’étais pas  ainsi reçu, Je n’aurais  pu descendre chez les créatures. 
Elles n’auraient pas eu la manière ni les moyens de Me recevoir. 

 

Qui aurait pu croire à un tel excès d’Amour?  
Avant de descendre  dans  le cœur  des créatures, Je me suis  reçu  Moi-même afin de sauvegarder  mes Droits divins et de pouvoir présenter  ma Personne aux créatures.   
 
Également, J’ai voulu investir les créatures des  mêmes  Actes  que  J’ai  accomplis en me recevant Moi-même, leur  conférant  
-les dispositions  appropriées et  
-presque  le droit de Me recevoir. 


GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté – Luisa Piccarreta Jour 19 -Les portes du Ciel s’ouvrent. Le Soleil du Verbe Éternel envoie son ange pour informer la Vierge que l’heure de Dieu est arrivée. (Lundi 19 Octobre 2020)


JOUR 19

annonciation

Oh !  comme il était beau de le voir aux portes du Ciel comme un veilleur, une sentinelle,  
à la recherche de l’heureuse créature qui allait accorder son hospitalité à son Créateur!  

Les divines Personnes ne regardaient plus la terre comme un endroit inhospitalier  
parce qu’il s’y trouvait la petite Marie possédant la Divine Volonté.  
Elle constituait un Royaume divin  
où le Verbe pourra descendre en toute sécurité, comme dans sa propre demeure,  
-et Il trouvera un Ciel décoré d’une multitude de soleils provenant de la multitude des actes accomplis dans mon âme par la Divine Volonté. 

Débordante d’Amour, la Divinité  
enleva le manteau de sa Justice qu’Elle portait à l’égard de ses créatures depuis tant de siècles et –le remplaça par un manteau d’infinie Miséricorde.   
De plus, Elle décréta la descente du Verbe sur la terre,  
l’heure de ce grand événement étant venue. …. 

Quant à moi, je me sentis brûlante d’Amour. 
Me faisant l’écho de l’amour de mon Créateur, je voulus former un immense océan d’amour dans lequel le Verbe pourrait descendre sur la terre.   

Mes prières étaient incessantes. Pendant que je priais dans ma petite chambre, un ange  
me fut envoyé du Ciel comme un messager du grand Roi.   
Il se plaça devant moi et, se prosternant,  il me salua en disant :

« Salut, ô Marie, notre Reine.  La Divine Volonté t’a comblée de grâces.   
Elle a prononcé son Fiat pour que descende sur la terre le Verbe Divin.  Il est prêt, Il est derrière moi. Mais Il désire ton fiat pour que s’accomplisse en toi son Fiat.  »  

Devant cette annonce si sublime et tellement désirée par moi, bien que je n’avais jamais pensé être l’élue, je fus stupéfiée et j’hésitai un moment.   

Mais l’ange du Seigneur me dit : « Notre Reine, n’aie pas peur, tu as trouvé grâce devant Dieu, tu as conquis ton Créateur. Aussi, pour que la victoire soit complète, prononce ton fiat. » 

Je prononçai mon fiat et, ô merveille, les deux fiat fusionnèrent. 
Ceci eut comme conséquence la descente du Verbe Divin en moi.   
 
Mon fiat, auquel Dieu accorda la même valeur qu’au Sien,  
donna Vie à la toute petite Humanité du Verbe Divin,  
à partir de la semence que constituait mon humanité.  

Ainsi, le grand prodige de l’Incarnation fut accompli.  

Ô Puissance de la Divine Volonté, Tu m’élevas si haut et Tu me rendis si puissante,  
que Tu as pu déposer en mon intérieur cette petite Humanité  
qui devait enfermer le Verbe Éternel que ni le Ciel ni la terre ne pouvaient contenir !   


GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

BÂILLONNÉS ! TÉMOIGNEZ !, Par le Père Dominique Duten, Samedi 17 Octobre 2020.


Publié dans Non classé

Évangile de Jésus-Christ,Dimanche 18 Octobre 2020-& Livre du Ciel ♥ JÉSUS @ Luisa * Le regard de la Divinité et du Ciel tout entier reste fixé sur toi en te voyant pressée de réunir toutes les œuvres de la Divine Volonté pour lancer un assaut contre le Créateur, apportant ses propres armes pour livrer contre Lui une sainte guerre et l’obliger à te céder son Royaume !


ÉVANGILE

«Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu» (Mt 22,15-21) Alléluia. Alléluia.Vous brillez comme des astres dans l’univers en tenant ferme la Parole de vie.Alléluia. (Ph 2, 15d.16a)



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu(Mt 22,15-21)

a-cesar-ce-qui-appartien-a-cesar

En ce temps-là, 
les pharisiens allèrent tenir conseil 
pour prendre Jésus au piège en le faisant parler. 
     
Ils lui envoient leurs disciples, 
accompagnés des partisans d’Hérode : 
 
« Maître, Lui disent-ils, nous le savons : 
Tu es toujours vrai et Tu enseignes le chemin de Dieu en vérité. 
Tu ne te laisses influencer par personne, 
car ce n’est pas selon l’apparence que Tu considères les gens. 
     
Alors, donne-nous ton avis : 
Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? » 
     
Connaissant leur perversité, Jésus dit : 
 
« Hypocrites ! pourquoi voulez-vous Me mettre à l’épreuve ? 
Montrez-Moi la monnaie de l’impôt. » 
Ils Lui présentèrent une pièce d’un denier. 
     
Il leur dit : 
« Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? » 
     
Ils répondirent : « De César. » 
 
Alors Il leur dit : 
 
« Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » 

     
                                     – Acclamons la Parole de Dieu                                         https://www.aelf.org/



Le Livre du Ciel Tome 23 -31 janvier 1928 Luisa Piccarreta

Le regard de la Divinité et du Ciel tout entier reste fixé sur toi en te voyant pressée de réunir toutes les œuvres de la Divine Volonté pour lancer un assaut contre le Créateur, apportant ses propres armes pour livrer contre Lui une sainte guerre et l’obliger à te céder son Royaume !

luisa

Je rassemblais -tous les actes de la Divine Volonté accomplis dans la Création, 
dans les mers de la céleste Reine,  
celles de mon bien-aimé Jésus, en  
-somme, tous les actes de la Divine Volonté sortis d’Elle-même.  
Je récapitulais tout afin de Les apporter devant la suprême Majesté  
-pour donner ainsi l’assaut final et la contraindre à me donner son Royaume sur la terre.  
 
Jésus me dit : Ma petite fille,  ta petitesse a tant d’attrait qu’elle éveille l’attention du Ciel tout entier pour voir ce qu’elle veut et ce qu’elle peut faire.  
 
Voir accomplir de grandes choses par une grande personne -n’attire pas l’attention et ne suscite pas non plus la joie.  
Mais si cette grande chose est faite par une petite enfant, cela éveille-stupéfaction et une surprise  elles que chacun voudrait voir l’œuvre de cette petite.  
Ce qui n’arrive pas si un adulte accomplit la même chose.  
 

Si tu savais à quel point le regard de la Divinité et du Ciel tout entier reste fixé sur toi  
-en te voyant pressée de réunir toutes les œuvres de la Divine Volonté  
pour lancer un assaut contre le Créateur,  
-apportant ses propres armes  
pour livrer contre Lui une sainte guerre et l’obliger à te céder son Royaume ! 

 
On peut dire que ton empressement à tout réunir est le vrai sourire du Ciel,  
est la fête nouvelle que ta petitesse apporte dans la Patrie céleste,  
Et chacun attend l’assaut de la petite enfant.  
 
Mais sais-tu où réside le secret de ta force ? Dans ta petitesse. 
Dans le fait qu’en te perdant  
– ici dans la lumière du soleil,  là dans les étoiles,  
– ici encore dans mes Mers et celles de ta Maman. 
Ton atome ne s’arrête pas. Il se libère et repart dans le champ pour terminer sa récapitulation des œuvres du divin Fiat. 

Tout le secret est enfermé dans mon Fiat. C’est Lui qui te meut, te revêt, te donne la corde  
-pour entourer et pour enfermer tous ses Actes en toi. 
-pour  faire que mon Fiat Lui-même, grâce à ta petitesse, donne Lui-même l’assaut afin de s’attirer Lui-même à régner sur la terre.  

Y a-t-il quelque chose qu’un atome animé par ma Volonté ne puisse faire ?  
 
Tout lui est possible. Car son acte devient alors un Acte de la Divine Volonté.  
Cela suffit pour faire de tous ses actes un seul Acte de la Divine Volonté  
qui peut dire :  «Tout m’appartient. Et toute chose doit me servir  
pour faire descendre le Royaume du divin Fiat sur la terre. » 
 



GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

4ème Mystère de la Lumière -La Transfiguration Le troisième renouvellement du monde. LDC-12 -29 janvier 1919 J’aurai une cohorte d’âmes vivant dans ma Volonté. Ces âmes ne travailleront plus humainement. Je languis beaucoup après ce temps (Dimanche 18 Octobre 2020)


mont-thabor-la-transfiguracion-blog

Jésus dit : 
«Mon Amour veut s’épancher en faisant connaître les excès que ma Divinité a faits dans mon Humanité en faveur des créatures.  
Cet  excès va bien au-delà de ce qui a pu paraître extérieurement.  
C’est pourquoi Je t’ai tant parlé de la Vie dans ma Volonté, ce que Je n’avais manifesté à personne auparavant. Au plus, ils ont connu l’ombre de ma Volonté, un aperçu des grâces et de la douceur qu’on éprouve en l’accomplissant.  
 
Mais, La pénétrer, embrasser son Immensité, se multiplier avec Moi et pénétrer partout,-autant sur la terre que dans le Ciel et dans les cœurs, abandonner les voies humaines et travailler à la manière divinecela n’est pas encore connu.  
 
Aussi, cela apparaîtra étrange à beaucoup. 
Quiconque n’a pas l’esprit ouvert à la Lumière de la Vérité n’y comprendra rien.  
Néanmoins, petit à petit, Je montrerai la voie, manifestant une Vérité à un moment, une autre à un autre, de manière à ce qu’on finisse par y comprendre quelque chose. 
 
La première manifestation de la vie dans ma Volonté se fit à travers mon Humanité.  
Celle-ci, accompagnée de ma Divinité, baigna dans la Volonté éternelle et s’empara de toutes les actions des créatures  
-pour donner au Père, en leur nom, une gloire divine et  
-pour donner à chacune de leurs actions la valeur, l’Amour et le baiser de la Volonté éternelle.  

Dans la sphère de la Volonté éternelle,  
-J’ai vu tous les actes que les créatures auraient pu faire, mais n’ont pas faits.  

-J’ai aussi vu leurs bonnes actions faites incorrectement. 
-J’ai fait les choses qui ont été omises et refait celles qui ont été faites incorrectement.  
 
Les actes non accomplies ainsi que ceux qui ne furent pas accomplies pour Moi seul restent suspendues dans ma Volonté. Ils attendent les créatures qui vivront dans ma Volonté pour qu’elles répètent à leur endroit tout ce que J’ai fait. 
 
«Et Je t’ai choisie comme maillon de jonction avec mon Humanité afin que ta volonté, ne faisant qu’un avec la Mienne, répète mes Actes.  
 
Sans cela, mon Amour ne saurait s’épancher totalement et Je ne pourrais recevoir des créatures la gloire pour tout ce que ma Divinité a accompli à travers mon Humanité.  
 
En conséquence, la fin première de la Création ne serait pas atteinte,  
cette fin qui se trouve dans ma Volonté et qui doit y atteindre sa perfection . 
 
Ce serait comme si J’avais versé tout mon Sang sans que personne ne l’ait su.  
 
Alors, qui m’aurait aimé?  Quel cœur aurait été ému? Personne!  
Dans aucun cœur mon Humanité n’aurait trouvé son fruit.  
 
Sur ces mots, je l’interrompis en lui disant:  
«Mon Amour, si vivre dans ta Divine Volonté résulte en tant de bien, pourquoi n’as-tu pas manifesté cette Vérité avant?» 
 
Il poursuivit: «Ma fille,  
Je devais d’abord  faire connaître ce que mon Humanité a fait et souffert extérieurement pour préparer les âmes à connaître ce que ma Divinité a fait intérieurement.  
La créature est incapable de comprendre le sens de mes actes d’un seul coup.  
Par conséquent, Je me manifeste petit à petit. Au maillon de jonction avec Moi que tu es seront rattachés les maillons d’autres créatures.  
 
Ainsi, J’aurai une cohorte d’âmes vivant dans ma Volonté  
qui referont tous les actes des créatures. 
J’aurai la gloire de toutes les actions en suspens faites seulement par Moi,  
de même que celles faites par les créatures 
Cette gloire viendra de la part de toutes les catégories de créatures: vierges, prêtres, laïques, chacun selon son statut. 
 
Ces âmes ne travailleront plus humainement. 
Mais, immergées dans ma Volonté,  
leurs actes se multiplieront pour tous d’une manière complètement divine.  
 
Je recevrai de la part des créatures la gloire divine  
-pour tant de sacrements administrés et reçus d’une manière humaine, ou profanés,  
ou couverts de la boue des intérêts personnels, de même que  
-pour tant de soi-disant bonnes actes qui me déshonorent plus qu’elles m’honorent.  
 
Je languis beaucoup après ce temps.  


GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis

 

Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥

La Vierge Marie dans le Royaume de la Divine Volonté -Luisa Piccarreta Jour 18-La Reine du Ciel dans la maison de Nazareth. Le Ciel et la terre sont sur le point de se donner le baiser de paix. La divine Fécondité, m’a rendue apte à former la semence sans intervention humaine pour que germe en moi l’Humanité du Verbe Éternel (Dimanche 18 Octobre 2020)


JOUR 18

CLOTURE

Ma très chère fille, si tu savais à quel point je désire  
te garder enfermée dans le Royaume de la Divine Volonté !   
 
Chacune des leçons que je te donne est une clôture que je dresse  
pour t’empêcher de sortir. Elles forment une forteresse qui emmure ta volonté  
-pour qu’elle comprenne et aime la douce domination de la Divine Volonté.   
 
Sois donc attentive en m’écoutant. 
Car mes leçons sont des œuvres que ta Maman fait pour séduire et captiver ta volonté et pour rendre la Divine Volonté victorieuse en toi.  

J’ai quitté le Temple avec le même courage que lorsque j’y suis venue,  
uniquement pour accomplir la Divine Volonté.   
Je me suis rendue à Nazareth, mais je n’y ai pas trouvé mes chers et saints parents. 
 
Durant le voyage, j’étais accompagnée uniquement de saint Joseph, que je voyais comme un ange gardien donné par Dieu, bien que j’avais aussi une cohorte d’anges qui m’accompagnaient.                                                                                                                               
Toutes les choses créées s’inclinaient à mon passage et moi, en tant que Reine, je les baisais et les saluais en guise de remerciement. 
                                                                                                                                                                                    C’est ainsi que nous arrivâmes à Nazareth.  

Je dois te dire que saint Joseph et moi, nous nous regardions avec réserve et modestie.                                                                                      Nous avions le cœur gros parce que chacun voulait faire savoir à l’autre que nous avions fait à Dieu le vœu de virginité perpétuelle.   
 
Finalement, le silence fut rompu et chacun de nous déclara ce fait.   
Oh !  comme nous nous sommes sentis heureux !   
En rendant grâce au Seigneur, nous nous sommes promis mutuellement de vivre comme frère et sœur.  J’étais très attentionnée en le servant.  Nous nous regardions l’un l’autre avec vénération. 
Une grande paix régnait entre nous. Oh !  si tous voulaient se refléter en moi, en m’imitant !  
Je m’adaptai très bien à une vie ordinaire.  
Je ne laissais rien paraître extérieurement de ces grands océans de grâces que je possédais. 

Dans la maison de Nazareth, je me sentais plus que jamais enflammée 
Et je priais pour la descente du Verbe Divin sur la terre.   
La Divine Volonté qui régnait en moi ne faisait rien d’autre que  
-de revêtir mes actes de Lumière, de Beauté, de Sainteté et de Puissance.   
Je sentais qu’Elle formait en moi  
-un royaume de Lumière, mais d’une lumière toujours montante,  
-un royaume de Beauté, de Sainteté et de Puissance qui grandissait toujours.  
Ainsi, toutes les divines qualités que la Divine Volonté avait mises en moi par son règne m’apportaient la fécondité.  

La lumière qui m’envahissait était tellement immense et mon humanité tellement embellie par le soleil de la Divine Volonté  
qu’elle ne faisait rien d’autre que de produire des fleurs célestes.    
 
Je sentais le Ciel s’incliner vers moi et la terre de mon humanité s’élever.  
Le Ciel et la terre s’étreignaient et se réconciliaient  
-en se donnant un baiser de paix et d’amour.   
La terre se disposait à produire la semence pour former le Juste, le Saint.                                                                                                                                    Le Ciel s’ouvrait pour que le Verbe descende dans cette semence.  

Je ne faisais rien d’autre que de descendre et remonter vers ma céleste Patrie et me jeter dans les bras paternels de mon Papa céleste en lui disant avec mon Cœur :  
« Père Saint, je ne peux plus résister !   
Je me sens enflammée et, pendant que je brûle, je sens en moi une grande Force  
qui désire gagner sur toi.                                                                                                            Avec les chaînes de mon amour, je désire Te lier, afin de pouvoir Te désarmer,  
pour que Tu n’attendes plus.  
Sur les ailes de mon amour, je désire transporter le Verbe Divin du Ciel vers la terre.»  
Je priais et pleurais pour qu’Il m’entende.  

La Divinité, vaincue par mes larmes et mes prières, me rassura en me disant :  
« Fille, qui peut te résister ?  Tu as gagné.  L’heure divine est proche.  
Retourne sur la terre et continue d’agir dans la Puissance de la Divine Volonté.  
 
Par tes actes faits en Elle, tout sera secoué. Et le Ciel et la terre échangeront le baiser de paix. »  Mais, malgré tout cela, je ne savais pas encore que j’allais être la Mère du Verbe Éternel.  

Chère enfant, écoute-moi et comprends bien ce que signifie vivre dans la Divine Volonté.   
En vivant en Elle, je formai le Ciel et son divin Royaume dans mon âme.   
Si je n’avais pas formé ce Royaume en moi,  
-le Verbe n’aurait jamais pu descendre du Ciel sur la terre.   
 
S’Il descendit, c’est  
parce qu’il y avait en moi son propre Royaume formé par la Divine Volonté.  
Il trouva en moi son Ciel et ses joies divines.   
Le Verbe ne serait jamais descendu dans un royaume étranger.   
Oh !  non, non !  Il voulut d’abord former son Royaume en moi et, ensuite, 
y descendre en vainqueur. 

En vivant toujours dans la Divine Volonté, j’ai acquis par grâce ce qui est en Dieu par nature :  la divine Fécondité, laquelle m’a rendue apte à former la semence sans intervention humaine pour que germe en moi l’Humanité du Verbe Éternel.   

Qu’est-ce que la Divine Volonté ne peut faire quand elle opère dans une créature ?   
Elle peut tout faire et produire tous les biens possibles et imaginables.   
Aie donc à cœur que tout soit Divine Volonté en toi, si tu veux imiter ta Maman et la rendre heureuse. «  


GE- La Volonté Divine- Lumen Luminis
Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta-2020♥