ÉVANGILE de JÉSUS-CHRIST, du Jeudi 13 Décembre 2018 & Livre du Ciel ♥ Jésus à Luisa«La volonté humaine est : -la vie ou la mort des créatures, -leur bon ange qui les conduit au Ciel ou qui se transforme en démon et les précipite en enfer.


Résultats de recherche d'images pour « Terre, ouvre-toi, que germe le Sauveur ! »

ÉVANGILE

« Personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste » (Mt 11, 11-15)

Alléluia, Alléluia. Ciel, répands ta rosée ! Nuées, faites pleuvoir le juste ! Terre, ouvre-toi, que germe le Sauveur ! Alléluia. (cf. Is 45, 8)



2ème Semaine de l’Avent – Ste. Lucie, vierge et martyr



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 11, 11-15)

Image associée

En ce temps-là, Jésus déclarait aux foules : « Amen, je vous le dis : Parmi ceux qui sont nés d’une femme, personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste. Cependant le plus petit dans le Royaume des Cieux est plus grand que lui.

Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, -le Royaume des Cieux subit la violence, -et des violents cherchent à s’en emparer. Tous les Prophètes, ainsi que la Loi, ont prophétisé jusqu’à Jean. Et, si vous voulez bien comprendre: c’est lui, le prophète Élie qui doit venir. Celui qui a des oreilles, qu’il entende ! »

– Acclamons la Parole de Dieu.

AELF-Bible



Le Livre du Ciel Tome 23 -11 mars 1928 Luisa PIccarreta

luisa1

La volonté humaine est : -la vie ou la mort des créatures, -leur bon ange qui les conduit au Ciel ou qui se transforme en démon et les précipite en enfer.

red rose

La vie cachée de Jésus n’était rien d’autre que l’appel du Royaume de la Divine Volonté sur la terre. Deux personnes ont détruit le Royaume du divin Fiat : Adam et Ève. Deux autres l’ont reconstruit : Jésus et Marie. Jésus se constituait Roi, et la Vierge Reine, de ce Royaume.

Ma fille, ma vie cachée est longue. Car elle n’était rien d’autre que l’appel du Royaume de la Divine Volonté sur la terre. Je voulais refaire en moi tous les actes -que les créatures étaient censées faire dans ma Volonté -pour les leur présenter ensuite.

Et je voulais les refaire avec ma Maman. Je la voulais toujours avec moi dans ma vie cachée pour former ce Royaume. Deux personnes avaient détruit ce Royaume de mon divin Fiat, Adam et Ève. Deux autres, moi et la Reine souveraine devaient le refaire. Je pensais donc premièrement au Royaume de ma Divine Volonté.

Car la volonté humaine avait été la première à offenser ma Volonté en se retirant d’elle. Toutes les autres offenses venaient en second lieu, en conséquence de ce premier acte.

La volonté humaine est : -la vie ou la mort des créatures, -leur bon ange qui les conduit au Ciel ou qui se transforme en démon et les précipite en enfer. Tout le mal est dans la volonté, de même que tout le bien. Car elle est la source de la vie dans la créature, qui peut -faire jaillir la joie, le bonheur, la sainteté, la paix et la vertu, -ou faire surgir d’elle-même les malheurs, les misères, les guerres qui détruisent tous les bienfaits..

Image associée

*J’ai donc pensé premièrement au Royaume de ma Volonté dans ma vie cachée qui a duré une bonne trentaine d’années, *Après quoi, durant à peine trois années de vie publique, j’ai pensé à la Rédemption. En formant le Royaume de mon divin Fiat j’avais toujours ma céleste Maman à mes côtés Ma vie publique s’est passée – au moins corporellement – sans sa présence.

Pour la fondation de ce Royaume détruit par la volonté humaine, -je devais premièrement constituer moi-même Roi du Royaume de mon divin Fiat. – en second, continuer la Vierge Marie, Reine de ce Royaume.

Tu peux donc voir que le Royaume de ma Divine Volonté devait -par nécessité, -par raison et -en conséquence être formé premièrement par ma venue sur terre.

Il n’aurait pas été possible de former la Rédemption si mon céleste Père n’avait pas reçu satisfaction pour le premier acte offensif accompli contre lui par la créature.

Le Royaume de ma Volonté est donc formé.

Il ne reste plus qu’à le faire connaître.


GE-La Volonté Divine – Lumen Luminis


 

Publicités
Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta | Tagué , ,

ÉVANGILE de JÉSUS-CHRIST, du Mercredi 12 Décembre 2018 & Livre du Ciel ♥ Jésus à Luisa«Ne te sentirais-tu pas honorée si -quelqu’un répétait tes actes et -modelait ses œuvres sur les tiennes ? Avec quel amour ne le regarderais-tu pas ?


Image associée

ÉVANGILE

« Venez à moi, vous tous qui peinez » (Mt 11, 28-30)

Alléluia, Alléluia. Il viendra, le Seigneur, pour sauver son peuple. Heureux ceux qui seront prêts à partir à sa rencontre ! Alléluia.



2ème Semaine de l’Avent –

Notre-Dame de Guadalupe 12 Décembre

guadalupe-2



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 11, 28-30)

ÉGLISE JÉSUS PRIE 0xhvp2jy12l3qg1d70lhfz516qg1d70lhfz54

En ce temps-là,

Jésus prit la parole :

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, Moi, je vous procurerai le repos.

-Prenez sur vous mon joug, -devenez mes disciples, Car je suis doux et humble de cœur.

Et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, -mon joug est facile à porter, -et mon fardeau, léger. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

AELF-Bible



Le Livre du Ciel Tome 24 13 mai 1928 Luisa Piccarreta

luisa au lit

red rose

Jésus dit:

« Ne te sentirais-tu pas honorée si -quelqu’un répétait tes actes et -modelait ses œuvres sur les tiennes ? Avec quel amour ne le regarderais-tu pas ?

Si tu savais combien je suis heureux de t’entendre dire : « Je veux m’unir – aux pensées de Jésus, – à ses paroles, – à ses œuvres et – à ses pas, pour me placer moi-même -dans ses pensées, ses paroles, etc., -sur chaque pensée, parole, œuvre et pas des créatures, afin de répéter avec lui, pour toutes et pour chacune, ce que Jésus a fait -avec ses pensées, -ses paroles… -et tout ce qu’il a fait d’autre.

Il n’est rien que Jésus a fait que je ne veuille faire moi aussi, afin de répéter – l’amour et – tout le bien que Jésus a fait. »

Je me sens alors moi-même sur la terre. Je sens mes actes répétés par toi. J’attends la répétition de mes actes avec tant d’amour -que je deviens moi-même acteur et spectateur en toi, -pour m’en réjouir et recevoir la gloire de ma propre vie.

C’est pourquoi la créature qui vit et opère dans ma Volonté – est reconnue par le Ciel tout entier – comme porteuse de joies divines pour tout le Ciel. Et en gardant ouvert le Ciel, elle fait descendre -sur terre et -sur toutes les créatures la rosée céleste -de grâces, -de lumière et -d’amour. »



Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta | Tagué ,

La Vierge Marie est le premier Soleil éclatant formé par ma Volonté. Elle occupe la première place de Reine et fait le bonheur de la Cour Céleste..


María Rosa Mística 9xmvq6r6od21ic0ayxdq8ss14ic0ayxdq8ss4

Or, mon inséparable Maman possède cet acte nouveau et continuel -qui lui a été communiqué par ma Divine Volonté -parce qu’elle a vécu sa vie dans cette Volonté.

Elle est le premier soleil éclatant formé par ma Volonté. Elle -occupe la première place de Reine et -fait le bonheur de la Cour céleste en réfléchissant sur tous les bienheureux sa lumière, ses joies et sa beauté.

Mais elle sait ne pas avoir épuisé les actes nouveaux et incessants que ma Divine Volonté a établis pour les créatures, car ma Volonté est inépuisable. Oh ! de combien d’actes elle dispose pour elles ! Et elle attend que d’autres soleils soient formés par cet acte nouveau de ma Volonté avec de nouvelles beautés.

Et comme une vraie Mère, elle veut s’entourer de tous ces soleils afin qu’ils – se réfléchissent entre eux et – se réjouissent les uns les autres, et que la Cour céleste reçoive -non seulement ses réflexions, -mais également celles de ses soleils, gloire de l’œuvre de Création de son Créateur.

Elle est Reine. En elle, ma Volonté a commencé à former le Royaume de ma Divine Volonté. Et elle attend avec beaucoup d’amour les biens de ma Volonté dans les créatures qui lui ressemblent. Suppose que dans la voûte des cieux, -au lieu d’un seul soleil, -d’autres soleils seraient formés, d’une beauté et d’une lumière nouvelle.

Image associée

La voûte du ciel n’en serait-elle pas plus belle ? Bien sûr que oui ! Et ces soleils ne répandraient-ils pas leur lumière les uns sur les autres. Les habitants de la terre ne recevraient-ils pas les réflexions et les bienfaits de ces soleils ?

Il en sera ainsi au Ciel. Mieux encore : Quiconque aura possédé le Royaume du Fiat suprême sur terre, recevra les bienfaits communs infinis.

Car la Volonté qui les a dominés est une. Au Ciel l’Impératrice souveraine possède la totalité de la vie de ma Divine Volonté.

Mais concernant la Création, notre gloire n’est pas complète.

Parce que, – premièrement, notre Volonté n’est pas connue chez les créatures et que, par conséquent, elle n’est pas aimée ni attendue.

Deuxièmement, comme elle n’est pas connue, notre Volonté ne peut pas donner ce qu’elle a préparé. En conséquence, elle ne peut pas former les nombreuses œuvres rares dont elle est capable.

Mais l’œuvre complétée chantera sa victoire et sa gloire.


Collaboratrice-Recherche: Mia


Le Livre du ciel – tome 23 – 20 octobre 1927

GE La Volonté Divine – Lumen Luminis

Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta♥ | Tagué

ÉVANGILE de JÉSUS-CHRIST, du Mardi 11 Décembre 2018 & Livre du Ciel ♥ Jésus à Luisa→Ils n’en ont pas non plus fait connaître -le prix et le grand bien que possède ma Volonté, -ni ce qu’elle peut et veut donner…


Image associée

ÉVANGILE

« Dieu ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu » (Mt 18, 12-14)

Alléluia, Alléluia. Il est proche, le jour du Seigneur. Le voici qui vient nous sauver. Alléluia.



S. Damase Ier, pape

Image associée



Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 18, 12-14)

Résultats de recherche d'images pour « ne va-t-il pas laisser les 99 autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ? »

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quel est votre avis ? Si un homme possède cent brebis et que l’une d’entre elles s’égare, ne va-t-il pas laisser les 99 autres dans la montagne pour partir à la recherche de la brebis égarée ?

Et, s’il arrive à la retrouver, amen, je vous le dis : il se réjouit pour elle plus que pour les 99 qui ne se sont pas égarées. Ainsi, votre Père qui est aux cieux ne veut pas qu’un seul de ces petits soit perdu. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

AELF-bible



Le Livre du Ciel Tome 23 – 13 novembre 1927 Luisa Piccarreta

JÉSUS ENFANTS

Jésus :

Tel est le Règne de ma Volonté : –se rendre inséparable des enfants de son Royaume, -leur donner tout ce qu’Elle possède au point qu’ils en débordent, afin d’avoir des enfants heureux et saints -du même bonheur et -de la même sainteté que ma Volonté.

On peut voir que

les saints, les prophètes et les patriarches, – malgré les nombreux prodiges accomplis ils n’ont pas formé mon Royaume au sein des créatures. Ils n’en ont pas non plus fait connaître -le prix et le grand bien que possède ma Volonté, -ni ce qu’elle peut et veut donner, -ni le dessein de son règne, car il leur manquait -l’acte continuel et -la vie permanente de ma Volonté.

Ils ne connaissaient pas la profondeur. de ma Volonté Ainsi ils se sont préoccupés d’autres choses que ce qui concernait ma gloire et leur bien. Ils ont mis de côté ma Volonté, dans l’attente d’un temps plus favorable où le Père, dans sa bonté, -ferait d’abord connaître, -avant de donner, un bien et un Royaume si grand et si saint qu’ils ne pouvaient même en rêver.

Sois attentive et continue ton vol dans le divin Fiat



 

Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta | Tagué , ,

La Dame Souveraine du Ciel est seule et unique dans la Gloire de la Patrie Céleste. Elle attend avec impatience les enfants du Royaume de la Divine Volonté..


Livre Du Ciel -Tome- 23 – 16 octobre 1927

Résultats de recherche d'images pour « vierge Marie qui court avec les enfants »

Ma fille, il semble l’intérêt de notre Reine Mère était pour le Royaume de la Rédemption, Ceci n’est pas vrai. C’était ainsi en apparence. Intérieurement tout était pour le Royaume de ma Divine Volonté.

Car elle qui en connaissait -toute la valeur et la gloire aux yeux de son Créateur, -ainsi que la totalité de ses biens pour les créatures, ne pouvait demander rien de moins que le Royaume de l’éternel Fiat.

Mais en obtenant la Rédemption, elle posait les fondations du Royaume de ma Volonté. On peut dire qu’elle en a préparé les matériaux.

Il est nécessaire que soient réalisées les petites choses pour en obtenir de plus grandes. Il fallait donc qu’elle forme d’abord le champ de la Rédemption avant de construire l’édifice du Royaume du divin Fiat. Si un Royaume n’est pas formé, comment un roi peut-il dire qu’il possède son Royaume et qu’il y règne ?

FLEUR PECHE

Plus encore, la Dame souveraine du Ciel est seule et unique dans la gloire de la Patrie céleste, car elle est la seule et unique à avoir formé sa vie tout entière dans ma Volonté. Et une mère aime et désire que ses enfants possèdent la même gloire.

Au Ciel, elle ne peut communiquer l’entièreté : -de la gloire, -de la grandeur et -de la souveraineté qu’elle possède, car elle ne trouve pas de créatures ayant vécu la même vie continuelle dans la même Divine Volonté. Par conséquent, elle attend avec impatience les enfants du Royaume de la Divine Volonté afin de pouvoir se réfléchir en eux et leur dire :

« J’ai mes enfants qui sont égaux à moi dans ma gloire. Je suis à présent plus qu’heureuse, car ma gloire est la même que celle de mes enfants. »

Le bonheur d’une mère est plus celui de ses enfants que le sien propre. Bien plus encore pour la Mère céleste qui, dans la Divine Volonté, plus qu’une Mère, -a conçu, -racheté et -formé la vie même des enfants de ma Divine Volonté. »


Collaboratrice-Recherche: Mia


 

Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta♥ | Tagué

La Bienheureuse Vierge Marie, L’Immaculée Conception, possédait le Royaume de la Divine Volonté en elle. C’est cela le grand prodige !!


Tome 23 – 8 décembre 1927

marie-del-pilar-apparitions_mariales_tit_2

Luisa

Après quoi, poursuivant ma ronde dans toutes les choses créées par Dieu, je m’arrêtai lorsque Dieu créa la Reine souveraine, – pure et sans tache, – le nouveau et le plus grand prodige de la Création. Jésus, mon très grand bien, ajouta :

Ma fille, Marie Immaculée était *la petite lumière de la lignée humaine parce que c’est de la terre humaine qu’elle tirait son origine, *mais elle a toujours été fille de la lumière parce qu’aucune tache n’est entrée dans cette lumière.

Mais sais-tu -où se trouve sa grandeur ?Qui lui a donné sa souveraineté ?Qui a formé les océans – de lumière, – de sainteté, – de grâce, – d’amour, – de beauté et – de puissance en elle et autour d’elle ?

Ma fille, l’homme ne sait jamais faire de grandes choses, ni donner de grandes choses. Et la Reine céleste serait restée cette petite lumière : – si elle n’avait pas mis de côté sa volonté, qui était la petite lumière, – pour se laisser revêtir de ma Divine Volonté où sa petite lumière s’est répandue.

Car ma Volonté n’est pas une petite lumière, mais un Soleil infini qui l’a entièrement revêtue en formant autour d’elle des océans de lumière, de grâce et de sainteté. Ma Divine Volonté l’a si bien embellie de toutes les nuances de divines beautés que la toute belle a séduit Celui qui l’avait créée.

La Conception de la Vierge Immaculée, -si belle et si pure qu’elle ait pu être, -n’était toujours qu’une petite lumière. Elle n’aurait pas eu -assez de puissance -ni de lumière pour former des océans de lumière et de sainteté si notre Divine Volonté n’avait revêtu cette petite lumière pour la transformer en Soleil.

Et la petite lumière qui était la volonté de la céleste Dame souveraine n’aurait pas été satisfaite -en se dispersant dans le Soleil du divin Fiat -pour qu’Il règne sur elle.


C’est cela qui fut le grand prodige :

le Royaume de ma Divine Volonté en elle.

Image associée

Avec lui, tout ce qu’elle faisait devenait lumière. Elle se nourrissait de lumière Rien ne sortait d’elle qui ne fût lumière. Car elle avait en son pouvoir le Soleil de ma Divine Volonté, qui lui donnait autant de lumière qu’elle voulait en obtenir.

La propriété de la lumière est de se diffuser, de dominer, féconder, illuminer et réchauffer. La Reine souveraine, avec le Soleil de ma Divine Volonté qu’elle possédait, s’est diffusée en Dieu pour – le dominer, -le subjuguer, -obtenir qu’Il descende sur la terre. Et, toujours féconde du Verbe éternel, elle – illumina et -réchauffa la génération humaine. L’on peut dire qu’elle fit tout cela en vertu du Royaume de ma Divine Volonté qu’elle possédait.

Toutes les autres prérogatives de cette Reine Mère peuvent être appelées des ornements. Mais la substance -de tous ses biens, -de sa grandeur, -de sa beauté et -de sa souveraineté était qu’elle possédait le Royaume de ma Volonté. C’est ainsi que l’on dit d’elle des choses de moindre importance, en demeurant muet sur la plus grande. Cela veut dire qu’ils ne savent que peu de choses, sinon rien du tout, sur ma Volonté. Et c’est pourquoi ils sont presque muets à son sujet.


Collaboratrice-Recherche: Mia


 

Publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta♥ | Tagué , ,

ÉVANGILE de JÉSUS-CHRIST, du Lundi 10 Décembre 2018 & Livre du Ciel ♥ Jésus à Luisa→Ma Divine Volonté est semblable à un artisan capable de fabriquer des centaines de milliers de statues, toutes différentes les unes des autres. Elle attend son Royaume parmi les créatures pour y former une sainteté inouïe …


Jésus Retour-du-CHRIST---Union-de-peuple-de-DIEU

ÉVANGILE

« Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! » (Lc 5, 17-26)

Alléluia, Alléluia. Il va venir, le Roi, le Maître de la terre. Il ôtera nos liens. Il nous délivrera. Alléluia.



2ème Semaine de l’Avent…

Image associée



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 5, 17-26)

Image associée

Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l’assistance -des pharisiens -et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de Judée,ainsi que de Jérusalem. La puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons.

Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé. Ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant Jésus. Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit. En écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus.

Voyant leur foi, Il dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. » Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? »

Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou dire : “Lève-toi et marche” ? Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés: Jésus s’adressa à celui qui était paralysé : “Je te le dis, lève-toi, prends ta civière et retourne dans ta maison. »

À l’instant même, celui-ci -se releva devant eux, – il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu. Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

 

– Acclamons la Parole de Dieu.

AELF- Bible



Le Livre du Ciel Tome 23 – 20 octobre 1927 Luisa Piccarreta

FLEUR TULIPE ROUGE

Ma Divine Volonté est semblable à un artisan capable de fabriquer des centaines de milliers de statues, toutes différentes les unes des autres. Elle attend son Royaume parmi les créatures pour y former une sainteté inouïe …

Immaculate_Conception_Celebration_of_Privilege

La créature, si sainte qu’elle puisse être, comme ma Mère bien-aimée qui, bien -qu’elle possédât la plénitude et la totalité des tous les biens de son Créateur et -que le Royaume de ma Divine Volonté régnait parfaitement en elle, avec tout cela, ne pouvait pas épuiser toute l’immensité de tous les biens de l’Être divin.

Elle était comblée à ras bord. Elle débordait au point de former des mers autour d’elle. Mais quant -à restreindre en elle-même et -à embrasser tout ce que contient l’Être suprême, cela lui était impossible. Même mon Humanité ne pouvait en elle-même contenir toute l’immensité de la lumière créatrice.

J’en étais complètement rempli, à l’intérieur et à l’extérieur de moi. Mais, oh ! combien il en restait au dehors de moi. Car le cercle de mon Humanité n’avait pas la grandeur nécessaire capable d’enclore une lumière aussi infinie !

C’est pourquoi les puissances créées, de quelque nature qu’elles soient, ne peuvent -épuiser la puissance incréée, -ni l’embrasser ou la restreindre en elles-mêmes. La grandeur de la Reine du Ciel et mon Humanité même se trouvaient face à leur Créateur, dans la condition où tu peux te trouver toi-même lorsque tu t’exposes aux rayons du soleil…

La Reine Mère fut créée toute belle, pure et sainte. Cela n’exclut pas que nous puissions faire d’autres choses nouvelles et belles, dignes de nos œuvres. Ma Divine Volonté est semblable à un artisan capable de fabriquer des centaines de milliers de statues, toutes différentes les unes des autres. Il sait comment imprimer à chacune un détail : – de beauté, – d’expression et – de forme d’une grande rareté. On ne peut pas dire que l’une ressemble à l’autre.

Il est incapable de faire des répétitions. Il fait uniquement des statues toujours nouvelles et toujours belles. Mais ma Volonté n’a pas l’occasion de manifester son art. Quelle douleur ce serait pour un tel un artisan que cette inactivité !

C’est le cas pour ma Divine Volonté. Ainsi, elle attend son Royaume parmi les créatures pour y former -une sainteté inouïe, -des beautés divines encore jamais vues, -une nouveauté jamais encore expérimentée.

GE- la Volonté Divine

-Lumen Luminis



 

Publié dans Paroles de L'Évangile selon... & Méditation*Le Livre du Ciel avec Luisa Piccarreta | Tagué , ,