Le Livre du ciel Tome 2 – 28 février 1899 Luisa Piccarreta « La foi, c’est Dieu.» (suite) (02 Août)


ST THOMAS

Luisa :

….j’ai aussi compris : les mots «je vous épouserai dans la foi » que le Seigneur adresse à ses âmes bien-aimées signifient que, dans le mariage mystique, le Seigneur dote l’ âme de ses propres vertus.

  • Cela ressemble à ce qui arrive à deux époux: en mettant leurs biens en commun, les biens de l’un ne sont plus distincts de ceux de l’autre; tous deux en sont propriétaires.
  • Dans notre cas, cependant, l’âme est pauvre et tous ses biens viennent du Seigneur. La foi est comme un roi au milieu de sa cour: toutes les autres vertus l’entourent et la servent.
  • Sans la foi, les autres vertus sont sans vie.

Il m’apparaît que Dieu communique la foi à l’homme de deux façons:

  • d’abord par le baptême et,
  • ensuite, en libérant dans l’âme une particule de sa substance, ce qui lui procure le don de faire des miracles,
  • de ressusciter les morts,
  • de guérir les malades,
  • d’arrêter le soleil, etc.
  • Oh! Si le monde avait la foi, la terre serait transformée en un paradis terrestre !

oiseau alouette 1

Oh! Comme est haut et sublime l’envol de l’âme qui s’exerce à la vertu de foi.

– Elle agit comme ces petits oiseaux timides qui, par crainte des chasseurs ou des pièges, font leur nid au sommet des arbres ou dans des endroits élevés.

– Quand ils ont faim, ils descendent chercher leur nourriture puis retournent aussitôt à leur nid. Les plus prudents ne mangent même pas au sol.

  • Pour plus de sûreté, ils transportent leurs becquées jusqu’à leur nid où ils avalent leur nourriture.

L’âme qui vit de la foi est gênée par les biens de ce monde.

– Par crainte d’y être attirée, elle ne les regarde même pas.

– Sa demeure est plus haute, au-delà des choses de la terre,

  • plus particulièrement dans les plaies de Jésus-Christ.
  • Au creux de ces saintes plaies,
  • elle gémit, crie, prie et souffre avec son époux Jésus à la vue de la misère où gît l’humanité. Alors que l’âme vit dans les plaies de Jésus, ce dernier lui donne une parcelle de ses vertus pour qu’elle se les approprie.
  • Cependant, même si elle reconnaît ces vertus comme siennes, elle sait qu’en réalité elles proviennent du Seigneur.

Il arrive à cette âme ce qui advient à une personne qui reçoit un cadeau. Que fait-elle? Elle l’accepte et en devient propriétaire.

  • Mais, à chaque fois qu’elle le regarde, elle se dit: «Cet objet est à moi, mais c’est telle personne qui me l’a donné.»
  • Ainsi en est-il pour l’âme que le Seigneur transforme en son image en lui communiquant une particule de son Être divin. …
  • Elle s’unit à Jésus-Christ et s’offre comme victime afin d’apaiser la Justice Divine et d’éviter aux créatures les châtiments qu’elles méritent. 

Pour usage privé- © GE- La Volonté Divine – Lumen Luminis


 

Publicités

A propos Myriamir

''LA PEUR NE VIENT PAS DE DIEU ''L'AMOUR SEUL VIENT DE DIEU'' *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes* *En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants ! https://myriamir.wordpress.com/
Cet article, publié dans Divine Volonté-Extrait Mia-Le Livre du Ciel Luisa Piccarreta♥, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.