MÈRE EUGÉNIE RAVASIO-Deuxième cahier 〈〈 Extrait du livre*Le Père parle à ses enfants 〉〉♥Vous Mes enfants, qui vous trouvez en dehors de l’Église Catholique, sachez que vous n’êtes pas exclus de Mon Amour Paternel.♥


soeur eugénie Dieu Père

(…….) Ce que Je lui demande, c’est ce qu’il peut Me donner, sa confiance, son amour et sa reconnaissance. Ce n’est pas parce que J’ai besoin de ma créature ou de ses adorations que Je désire d’être connu, honoré et aimé, c’est uniquement pour la sauver et lui donner gloire en partage que Je m’abaisse vers elle.

C’est encore parce que ma Bonté, Mon Amour s’aperçoivent que les êtres que J’ai tirés du néant et adoptés comme de vrais fils vont tomber en grand nombre dans le malheur éternel avec les démons, manquer ainsi le but de leur création et perdre leur temps et leur éternité !

barre orange

Si Je désire quelque chose, surtout à l’heure actuelle, c’est purement l’augmentation de la ferveur des justes, une grande facilité pour la conversion des pécheurs, une conversion sincère et persévérante, le retour des fils prodigues à la Maison Paternelle, en particulier des Juifs et de tous les autres qui sont aussi mes créatures et mes enfants, comme les schismatiques, les hérétiques, les francs-maçons, les pauvres infidèles, les impies et les sectes diverses et secrètes ; que bon gré mal gré, tout ce monde sache qu’il y a un Dieu et un Créateur.

Ce Dieu qui parlera doublement à leur ignorance leur est inconnu, ils ne savent pas que Je suis leur Père.

Croyez-Moi, vous qui M’écoutez en lisant ces Paroles, si tous les hommes qui sont loin de notre Église Catholique, entendaient parler de ce Père qui les aime, qui est leur Créateur et leur Dieu, de ce Père qui désire leur donner la Vie éternelle, une grande partie de ces hommes, même parmi les plus obstinés, viendrait à ce Père dont vous leur parleriez.

Si vous ne pouvez pas aller directement leur parler ainsi, cherchez des moyens : mille industries directes ou indirectes, mettez-les en œuvre, avec un vrai esprit de suite et une grande ferveur et je vous promets que vos efforts seront bientôt, par une grâce, couronnés de grands succès.

Faites-vous des apôtres de Ma Bonté paternelle et, par le zèle que JE vous donnerai à tous, vous serez des  forts et des puissants sur les âmes. JE serai toujours auprès de vous et en vous : si vous êtes deux qui parlez, JE serai entre vous deux : si vous êtes plus nombreux, JE serai au milieu de vous ; ainsi vous direz ce que JE vous inspirerai et Je mettrai dans vos auditeurs les dispositions voulues ainsi les hommes seront vaincus par l’amour et sauvés pour toute l’éternité.

Quant aux moyens de m’honorer comme Je le désire, Je ne vous demande qu’une grande confiance. Ne croyez pas que j’attende de vous des austérités, des macérations, que Je veuille vous faire marcher pieds nus ou vous prosternés la face dans la poussière vous faire couvrir de cendres etc… Non, non !

Je veux et j’aime que vous vous teniez avec Moi à votre place d’enfants, par la simplicité et la confiance à Mon égard. Avec vous, JE Me ferai tout à tous comme le Père le plus tendre et le plus aimant. Je Me familiariserai avec vous tous, Me donnant à tous, Me faisant petit pour vous faire devenir grands pour l’éternité.

La majeure partie des incrédules, des impies et des sociétés diverses reste dans leur impiété et incrédulité parce qu’ils croient que Je leur demande l’impossible, qu’ils doivent se soumettre à mes ordres comme des esclaves sous un maître tyrannique, qui se tient drapé dans sa puissance et reste par son orgueil, distant de ses sujets, pour les contraindre au respect et au dévouement.

Non, non ! Mes enfants !Je sais me faire petit, mille fois plus que vous ne supposez !

10-commandments-of-supporting-your-family

Cependant ce que J’exige, c’est l’observation fidèle de mes Commandements que J’ai donnés à Mon Église pour que vous soyez des créatures raisonnables et que vous ne ressembliez pas aux animaux par votre indiscipline,

vos mauvais penchants, pour qu’enfin vous puissiez conserver ce trésor qu’est votre âme et que Je vous ai donnée dans la pleine beauté divine dont Je l’ai revêtue !

Ensuite, faites désormais comme Je le désire, ce que Je vous ai fixé déjà pour M’honorer d’un Culte Spécial.

main-de-dieu

barre orange

Que cela vous fasse comprendre Ma Volonté de vous donner beaucoup et de vous faire participer dans une large mesure à Ma Puissance et à Ma Gloire, uniquement pour vous rendre heureux et vous sauver, vous manifester Mon Désir Unique de vous aimer et d’être aimé de vous en échange.

 

Si vous M’aimez d’un amour filial et confiant, vous porterez aussi un respect plein d’amour et de soumission à Mon Église et à Mes Représentants.

Non pas un respect comme celui que vous avez maintenant et qui vous tient distance de Moi, parce que JE vous effraie, ce respect faux que vous avez maintenant ; c’est une injustice que vous faites à la Justice, c’est une blessure à la partie la plus sensible de Mon Cœur, c’est un oubli, un mépris de Mon amour paternel envers vous.

 

Ce qui M’a le plus affligé dans mon peuple d’Israël et M’afflige encore dans l’humanité actuelle, c’est ce respect mal entendu envers Moi.

L’ennemi des hommes s’en est en effet servi, pour les faire tomber dans l’idolâtrie et les schismes. Il s’en sert encore et s’en servira toujours envers vous, pour vous éloigner de la Vérité, de Mon Église et de Moi. Ah ! Ne vous laissez plus entraîner par l’ennemi ; croyez à la Vérité qui vient de vous être révélée et marchez dans la lumière de cette Vérité.

PERE ÉTERNEL

Je vous adresse un tendre appel, car vous êtes aussi mes enfants ! Si vous avez vécu jusqu’ici dans les pièges que le démon vous tendait, reconnaissez qu’il vous a trompés, venez à Moi, votre Père et Je vous recevrai avec amour et joie !

barre orange

Vous aussi qui ne connaissez aucune autre religion que celle où vous êtes nés et cette religion n’est pas la vraie, ouvrez les yeux : voici votre Père, Celui qui vous a créés et qui veut vous sauver. JE viens à vous pour vous porter la Vérité, avec elle le salut.

JE vois que vous M’ignorez et que vous ne savez pas que je ne désire rien d’autre de vous, sinon que vous Me connaissiez comme Père et Créateur et aussi, comme Sauveur. C’est pour cette ignorance que vous ne pouvez pas m’aimer ; sachez donc que Je ne vous suis pas si loin que vous croyez !

 

Comment après vous avoir créés et adoptés par Mon Amour, pourrais-JE vous laisser seuls ? JE vous suis partout, JE vous protège en tout, pour que tout devienne une constatation de ma grande libéralité envers vous, malgré vos oublis de mes infinies Bontés, oublis qui vous font dire : « C’est la nature qui nous fournit tout, qui nous fait vivre et qui nous fait mourir ». Voici le temps de grâce et de lumière !

 

Reconnaissez donc, que JE suis le seul vrai Dieu ! Pour vous donner le vrai bonheur dans cette vie et dans l’autre, JE désire que vous fassiez ce que JE vous propose dans cette Lumière. Le temps est propice, ne laissez pas échapper l’amour qui s’offre à votre cœur d’une manière si sensible.

A tous, JE demande comme moyen d’entendre la Sainte Messe selon la liturgie, cela M’est bien agréable !

barre orange

Après Je vous dirai avec le temps d’autres petites oraisons, mais JE ne veux pas vous surcharger. L’essentiel sera de M’honorer comme JE vous l’ai dit, en établissant une fête en Mon honneur et en Me servant dans la simplicité des vrais enfants de Dieu Votre Père, Créateur et Sauveur du genre humain !

Voici un autre témoignage de mon Amour paternel envers les hommes : Mes enfants JE ne dirai pas toute la grandeur de Mon Amour Infini, car il vous suffit d’ouvrir les Livres Saints, de regarder le Crucifix, le Tabernacle et le Saint-Sacrement, pour que vous puissiez comprendre à quel point JE vous ai aimés !

 

Cependant pour vous montrer la nécessité ou vous êtes de satisfaire Ma volonté sur vous et pour que JE sois désormais plus connu et mieux aimé, JE veux avant de terminer ces quelques paroles qui ne sont que la base de Mon œuvre d’amour parmi les hommes, Je voudrais vous signaler quelques-uns des innombrables témoignages de Mon amour envers vous !

 

Tant que l’homme n’est pas dans la Vérité, il ne goûte guère la vraie liberté : vous croyez être dans la joie, la paix, vous, mes enfants, qui êtes en dehors de la vraie loi pour l’exécution de laquelle je vous ai créés, mais au fond de votre cœur vous sentez qu’il n’y a en vous ni vraie paix, ni vraie joie et que vous n’êtes pas dans la vraie liberté de Celui qui vous a créés et qui est Votre Dieu, Votre Père.

COMMANDEMENTS

Mais vous qui êtes dans la vraie loi ou plutôt qui avez promis de suivre cette loi que je vous ai donnée pour vous assurer votre salut, voilà que le vice vous a conduits au mal. Vous vous êtes éloignés de la loi, par votre mauvaise conduite.

Croyez-vous être heureux ? Non. Vous sentez que votre cœur n’est pas à l’aise. Pensez-vous qu’en cherchant votre plaisir et d’autres joies humaines votre cœur se sentira enfin satisfait ? Non. Laissez-moi vous dire, que vous ne serez jamais dans la vraie liberté ni dans le vrai bonheur, tant que vous ne me reconnaîtrez pas comme Père et que vous ne vous soumettrez pas à mon joug, pour être de vrais enfants de Dieu Votre Père !

Pourquoi ? Parce que je ne vous ai créés que pour un seul but qui est de Me connaître, de M’aimer et de Me servir, comme l’enfant simple et confiant qui sert son Père !

Autrefois dans l’Ancien Testament les hommes se conduisaient comme des animaux, ils  ne conservaient aucun signe indiquant leur dignité d’enfant de Dieu leur Père. Aussi, pour leur faire connaître que Je voulais les élever à la grande dignité d’enfants de Dieu, Je dus Me montrer d’une sévérité parfois effrayante.

barre orange

Plus tard, quand J’en vis quelques-uns assez raisonnables pour comprendre enfin qu’il fallait établir quelques différences entre eux et les animaux, alors Je commençai à les combler de bienfaits, à leur accorder la victoire sur ceux qui ne sauraient pas encore reconnaître et conserver leur dignité.

 

Et comme leur nombre grandissait, Je leur ai envoyé Mon Fils, orné de toutes les perfections divines, puisqu’Il était le Fils d’un Dieu parfait. C’est Lui qui vient leur tracer les voies de la perfection, par Lui Je vous ai adoptés dans Mon Amour infini, comme de vrais fils et depuis, Je ne vous ai plus appelés du simple Nom de « créatures » mais du nom de « fils ».

Je vous ai investis du véritable esprit de la nouvelle Loi qui vous distingue non pas seulement des animaux comme les hommes de l’ancienne loi, mais vous élève au-dessus de ces hommes de l’Ancien Testament.

Je vous ai élevés tous à la dignité d’enfants de Dieu ; oui, vous êtes Mes fils et vous devez Me dire que Je suis Votre Père ; mais n’allez pas ne pas vous confier en Moi comme tels, car sans cette confiance vous n’aurez jamais la véritable liberté.

Tout ce que Je viens de vous dire c’est pour que vous reconnaissiez que Je viens par cette Œuvre d’Amour, pour vous aider puissamment à secouer la tyrannique servitude qui captive votre âme et vous faire goûter la vraie liberté d’où découle la vraie félicité, en comparaison de laquelle toutes les joies de la terre ne sont rien.

Levez-vous tous vers cette dignité d’enfant de Dieu et sachez respecter votre grandeur, et Moi Je serai plus que jamais Votre Père le plus aimant et le plus miséricordieux.

Je suis venu pour apporter la paix avec cette Œuvre d’Amour.♥♥♥

main-dieu

Si quelqu’un M’honore et se confie en Moi, je ferai descendre sur lui un rayon de paix dans toutes ses adversités, dans tous ses troubles, ses souffrances et ses afflictions de toutes sortes, surtout s’il M’invoque et M’aime comme son Père.

Si les familles M’honorent et M’aiment comme leur Père, Je leur enverrai ma paix et avec elle Ma Providence.

♥ Si les travailleurs, les industriels et autres artisans divers M’invoquent et M’honorent, Je leur donnerai Ma Paix, Ma Force, Me montrerai le Père bon et miséricordieux.

 Si dans toute société chrétienne on M’invoque et on M’honore, Je donnerai Ma Paix, Je Me montrerai Père très aimant et par Ma puissance J’assurerai le salut éternel des âmes.   

 ♥ Si toute l’humanité M’invoque et M’honore, Je ferai descendre sur toute l’humanité l’esprit de paix comme rosée bienfaisante.

Si toutes les nations comme telles, M’invoquent et M’honorent, il n’y aura jamais plus de troubles ni de guerres, parce que Je suis le Dieu de la Paix et là où Je suis, la guerre ne sera pas. Voulez-vous avoir la victoire sur votre ennemi ? Invoquez-Moi et vous triompherez victorieusement sur lui.

barre orange

Enfin, vous savez que Je peux tout par ma Puissance. Eh bien ! cette Puissance Je vous l’offre à tous, pour que vous vous en serviez pour le temps et pour l’éternité. Je Me montrerai toujours votre Père, pourvu que vous vous montriez mes enfants. Qu’est-ce que Je désire par cette œuvre d’Amour ?

 

Si ce n’est de trouver des cœurs qui puissent Me comprendre ? Je suis la Sainteté dont Je possède la perfection et la plénitude et cette Sainteté dont Je suis l’Auteur, Je vous la donne par Mon Esprit-Saint, et par les mérites de Mon Fils Je la restaure dans vos âmes. C’est par Mon Fils et le Saint-Esprit que Je viens vers vous, en vous et qu’en vous Je cherche Mon repos.

Pour certaines âmes ces mots : « Je viens en vous », sembleront un mystère, mais il n’y a pas de mystère ! Parce qu’après que J’eus ordonné à mon Fils d’instituer la Sainte Eucharistie, JE Me suis proposé de venir en vous toutes les fois que vous recevez la Sainte Hostie !

jésus hostie

Rien cependant ne M’empêchait même avant l’Eucharistie, de venir à vous, puisque rien ne m’est impossible ! Mais la réception de ce Sacrement est une action facile à comprendre et qui vous explique comment JE viens en vous ! Quand Je suis en vous, Je vous donne plus aisément ce que Je possède, pourvu que vous Me le demandiez.

 

Par ce Sacrement vous vous unissez à Moi d’une manière intime et c’est dans cette intimité que l’effusion de Mon Amour fait répandre dans votre âme la Sainteté que Je possède.

Je vous inonde de Mon amour, alors vous n’avez qu’à Me demander les vertus et la perfection dont vous avez besoin, et vous êtes sûrs qu’en ces moments de repos de Dieu dans le cœur de sa créature rien ne vous sera refusé. Puisque vous comprenez le lieu de Mon repos, ne voudrez-vous pas me Le donner ?

barre orange

Je suis votre Père et votre Dieu, oserez-vous Me refuser cela ? Ah ! Ne Me faites pas souffrir par votre cruauté envers un Père qui vous demande cette seule grâce pour Lui.

Avant de terminer ce Message, Je veux exprimer un désir à un certain nombre d’âmes consacrées à Mon service. Ces âmes, c’est vous, Prêtres, religieuses et religieux.

Vous êtes voués à Mon service, soit dans la contemplation, soit dans les œuvres de charité et d’apostolat. De Ma part, c’est un privilège de Ma Bonté ; de la vôtre, c’est la fidélité à la vocation par votre bonne volonté.

Ce Désir le voici : Vous qui comprenez plus facilement ce que J’attends de l’humanité, priez-Moi, afin que JE puisse faire l’œuvre de Mon amour dans toutes les âmes.

Vous savez toutes les difficultés qu’il faut vaincre pour gagner une âme ! Eh bien, voici le moyen efficace qui vous facilitera pour M’en gagner une grande multitude : ce moyen c’est précisément de Me faire connaître, aimer, honorer des hommes. Avant tout, Je désire que vous commenciez les premiers.

Quelle joie, pour Moi, d’entrer en premier lieu dans les maisons des Prêtres, religieux, religieuses ! Quelle joie de Me trouver comme Père, parmi les Fils de Mon Amour ! Avec vous, Je converserai comme avec des amis, mes intimes !

 

Je serai pour vous, le plus discret des confidents ! Je serai votre Tout, qui vous suffira pour tout ! ? Je serai surtout le Père accueillant vos désirs, vous comblant de son Amour, de ses bienfaits, de son universelle tendresse !

Ne Me refusez pas cette joie que Je désire goûter parmi vous ! Je vous la rendrai au centuple et, puisque vous M’honorerez, Moi aussi Je vous honorerai en vous préparant une grande gloire dans Mon Royaume ! Je suis la lumière des lumières ; là où elle pénètrera, il y aura la Vie, le pain et le bonheur.

Cette lumière éclairera le pèlerin, le sceptique, l’ignorant ; elle vous éclairera tous, ô hommes qui vivez dans ce monde plein de ténèbres et de vices, si vous n’aviez pas Ma Lumière, vous tomberiez dans l’abîme de la mort éternelle !

Cette Lumière enfin, éclairera les chemins qui mènent à la Véritable Église Catholique, pour ses pauvres enfants qui sont victimes encore des superstitions.

barre orange

Je Me montrerai le Père de ceux qui souffrent le plus sur la terre, les pauvres lépreux !

Je Me montrerai le Père de tous ces hommes qui sont délaissés, exclus de toute société  humaine. Je Me montrerai le Père des affligés, le Père des malades, surtout des agonisants. Je Me montrerai le Père de toutes les familles, des orphelins, des veuves, des prisonniers, des ouvriers et de la jeunesse.

soleil lumiere

Je Me montrerai Père dans tous les besoins.

Enfin, Je Me montrerai le Père des Rois, de leur nation! Et tous, vous sentirez Mes bontés, tous vous sentirez Ma Protection et tous vous verrez Ma Puissance !

Recevez Ma Paternelle et Divine Bénédiction, tous,

Amen !

barre orange

FIN


Prière du Père Éternel

Dieu le pere

 Particulièrement à Mon Fils et Représentant, Amen !

 Particulièrement à Mon Fils l’Évêque, Amen !

 Particulièrement à Mon Fils ton Père Spirituel, Amen !

 Particulièrement à Mes Filles, tes Mères, Amen !

♥ Et toute la Congrégation de Mon Amour, Amen !

 ♥Et à toute l’Église et à tout le Clergé, Amen !

Bénédiction toute spéciale à l’Église du Purgatoire,

Amen !

Amen !

barre orange


http://saintmichelarchange.wordpress.com/2014/10/30/messages-de-dieu-le-pere-mere-eugenie-ravasio

 

 

Publicités

A propos Myriamir

''LA PEUR NE VIENT PAS DE DIEU '' *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes* *En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants ! https://myriamir.wordpress.com/
Cet article, publié dans Mère Eugénie Elisabeth. Ravasio-Religieuse, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.