Soeur Marie de l’Incarnation- sainte-mystique *Le « oui » de la petite fille, son premier « oui »


barre rouge

*30 Avril nous fêtons Soeur Marie de l’Incarnation*

Le « oui » de la petite fille, son premier « oui »

marie incarnation-dessins_l_godin03

Marie a sept ans lorsqu’elle fait un rêve qui la marquera pour toute sa vie: elle le raconte dans l’autobiographie de 1654.

« Dès mon enfance – la Divine Majesté – voulant mettre des dispositions dans mon âme – pour la rendre son temple – et le réceptacle de ses miséricordieuses faveurs ; je n’avais que sept ans ; une nuit, en mon sommeil, il me sembla que j’étais dans une cour d’école champêtre, avec une compagne, où je jouais.

barre rouge

Ayant levé les yeux, j’ai vu le ciel ouvert et Notre-Seigneur Jésus-christ, en forme humaine, qui venait à moi ; j’ai crié à ma compagne : »Voilà Notre Seigneur ! C’est à moi qu’il vient. Il me semblait que cette fille, ayant commis une imperfection, il m’avait choisie plutôt qu’elle qui était pourtant bonne fille. Mais il y avait un secret que je ne connaissais pas.

cropped-cropped-soleil.jpg

Cette adorable Majesté s’approcha de moi et mon coeur était tout embrasé de son amour. J’ai commencé à étendre mes bras pour l’embrasser. Alors, lui, le plus beau des enfants des hommes, avec un visage plein de douceur et un attrait indicible, m’embrassa amoureusement et me dit : Voulez-vous être à moi ? J’ai répondu : Oui. Alors, après mon consentement, on l’a vu remonter au ciel. Après mon réveil, mon coeur s’est senti ravi et si joyeux de cette heureuse faveur que je la racontais naïvement à tous ceux qui voulaient m’écouter. L’effet de cette visite fut une pente au bien. »

Il faut voir la préparation minutieuse que Dieu apporte à la personne qu’il choisit: dès l’enfance; nos désirs d’enfants, notre coeur perméable aux touches divines, les premières impressions, nos rêves également peuvent être approches de Dieu. Un Père oblat, psycho-thérapeute nous disait de demander au Seigneur un beau rêve qui puisse nous aider à nous comprendre, nous aider à solutionner un problème. Dans la Bible, on le sait, les songes avaient un grand rôle dans la conduite du peuple de Dieu par celui qui l’avait eu ou qui l’interprétait. Nos rêves peuvent nous éclairer… « tout concourt, dit saint Paul, au bien de ceux qui aiment Dieu. »

barre rouge

La divine Majesté: en relisant sa vie, Marie reconnaît la grandeur de Celui qui l’a appelée; majesté = dignité, noblesse, souveraineté non humaine, mais divine, son Grand Dieu, comme elle se plaisait à l’appeler.

Voulant mettre des dispositions dans mon âme: puisqu’il veut la combler, il va préparer son coeur, son âme, « comme le potier qui façonne lentement à partir d’un peu de terre glaise »; il a son plan d’amour sur elle, comme sur chacun de nous; il est utile de faire la relecture des impressions divines en nous, revenir aux moments où le Seigneur nous a fait entendre sa voix, comment, par qui, par quels événements…

barre rouge

Pour la rendre son temple: il veut habiter chez elle, y trouver le lieu de son repos. « Demeurez dans mon amour », « nous ferons chez lui notre demeure », ainsi en toute personne baptisée.

En faire le réceptacle de ses miséricordieuses faveurs: Réceptacle vient du mot latin « recevoir »: Marie se rend bien compte que c’est la miséricorde de Dieu qui vient jouer dans son âme; elle n’est que misère, que pauvreté, que petitesse; comme le dit une hymne du bréviaire,« il creuse en elle la pauvreté » pour la remplir de lui.
Le Seigneur qui venait à moi...Marie fait donc un rêve; Notre-Seigneur lui-même, en forme hu­maine – il fallait bien qu’il soit en forme humaine pour qu’elle le voie… « C’est à moi qu’il vient »: en toute la simplicité de l’enfant, dans la clarté de sa conscience, elle est préférée à sa petite com­pagne qui « pourtant était bonne fille »…
…un secret… »Mais il y avait un secret que je ne connaissais pas »: avant que Jésus ne lui adresse au­cune parole, elle a pressenti – dans son rêve – qu’il y avait un mys­tère caché dans cette visite de son Seigneur.

barre rouge

J’emprunte ici les mots de notre soeur Marie Seynaeve dans une conférence qu’elle a donné à Tours le 6 juin 2001 :
un baiser de Jésus… Son coeur se sent tout embrasé, « cette suradorable Majesté » s’ap­proche d’elle, et elle, lui tend les bras pour l’embrasser et lui, « le plus beau des enfants des hommes », doux et séduisant, l’em­brasse amoureusement. Voyez comment le souvenir de ce rêve est présent dans sa mémoire, comme si c’était hier.
veux-tu … être à moi ..Puis Notre-Seigneur lui dit: » Veux-tu être à moi? » Il fait appel à sa volonté.  » Je lui répon­dis: oui ». Ces six petits mots (veux-tu être à moi – oui – restent gravés dans son coeur pour toujours. J’emprunte ici les mots de notre soeur Marie Seynaeve dans une conférence qu’elle a donné à Tours le 6 juin 2001 :« Marie nous livre très simplement la première emprise de Dieu dans sa vie. »…  »

barre rouge

Nous voyons en germe ce qui sera une constante dans la vie de Marie: le dialogue d’amour entre elle et le Christ. Il lui fait prendre conscience de son amour et elle s’en­gage envers lui en toute simplicité. Ce « oui » sera la pierre d’assise de toute sa vie« . Donc, un rêve précurseur, fondateur, qui orientera toute son existence.
le coeur ravi... qui la porte à « dire » le beau rêve qu’elle a fait, qui la porte au bien. Maintenant, après son réveil, Marie raconte « naïvement » cette fa­veur à tous ceux qui voulaient l’écouter. Pour elle, c’est une fa­veur, une « épiphanie » qui aura pour conséquence de la porter au bien; cela se traduit par sa charité envers les pauvres, par l’atti­rance à en parler avec le Seigneur, sans savoir que c’est là faire oraison, ne s’y connaissant pas – comme elle le dit elle-même – en fait de motion, d’attrait, d’esprit intérieur. Nous voyons là la transparence de son âme, son accueil spon­tané, sa perméabilité à la grâce qui la fait agir. Et elle nous dit en­core tout simple­ment:  » …la bonté de Dieu me conduisait comme cela. »

barre rouge

Soeur Andrée Leclerc, o.s.u.

Source: http://www.ursulines-uc.com/popup/oui_petitefille.php


 

Publicités

A propos Myriamir

''LA PEUR NE VIENT PAS DE DIEU '' *Messages-Prophéties-Par les Saints et les Prophètes* *En cette Fin des Temps-Jésus et Marie parlent à leurs Enfants ! https://myriamir.wordpress.com/
Cet article, publié dans Soeur Marie de l'Incarnation- Sainte-mystique-Québec-Canada, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.